AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Doutes et incertitudes ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Léna
Posteuze Killeuze' 8D
avatar

Messages : 263
Rain'points : 698
Date de naissance : 26/09/1995
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 21
Localisation : Sur mon ordiii
Emploi/loisirs : Equitation, Musique, Ecriture ...

Message Perso
Message Perso:

MessageSujet: Doutes et incertitudes ...    Dim 10 Juil - 15:02

Chapitre 1


Un jeune garçon était assis dans l’herbe. Autour de lui, des arbres entouraient la clairière. Tout était encore mouillé par la rosée du matin. L’aube s’était levée depuis peu. La visibilité n’était toujours pas nette. On distinguait les traits tirés de l’adolescent, il avait peu dormi cette nuit et des cernes étaient apparus sur son visage clair. Ses cheveux bruns tombaient de manière désordonnés sur son front. Son regard était tourné vers le ciel. Le bleu était omniprésent bien que quelques touches de rose et d’orange venaient perturber la clarté du firmament. D’une habitude étrange, il leva son bras, ses grands yeux azurs s’attardèrent sur sa montre. Il se releva en sursaut comme s’il avait fait un mauvais rêve. En effet, le jeune homme devait partir au lycée. Il prit le chemin pour sortir de la forêt. Il marchait lentement. On voyait clairement sur son visage qu’il se rendait dans un endroit qu’il n’affectionnait guère. Peu à peu, les arbres se firent plus rares et l’adolescent put enfin distinguer la route. D’un geste désintéressé, il fit un mouvement vers la gauche. Un bus d’une couleur jaunâtre arrivait vers lui et s’arrêta. Il emmena tous les éphèbes présents à destination. Le jeune se tenait à présent devant la façade grisâtre. Le visage fermé, on devinait qu’il n’avait aucune envie de pénétrer cet endroit qu’il méprisait tant.
Derrière lui, une voix l’interpella. Une jeune fille courrait pour le rejoindre. Ses cheveux blonds tombaient en cascade sur ses épaules. Ses yeux d’une jolie teinte marron le regardaient avec envie. L’adolescente lui sauta dans les bras et l’embrassa. Le jeune homme la repoussa et partit laissant choir la jeune fille sans lui donner la moindre explication. Ne s’attendant nullement à cette réaction de la part de son petit-ami, bouche-bée, elle le regardait s’éloignait, retenant avec force ses larmes qui ne demandaient qu’a couler. Ayant mis du temps à se préparer ce matin, elle n’acceptait guère que ses efforts soient rendus à néant dés les premières minutes de sa vie de lycéenne. Elle partit en direction du bâtiment les yeux remplie d’eau. Le jeune garçon s’était à présent rendu dans la cour de récréation. Aucun regret ne semblait s’afficher sur son visage. Il s’assit en compagnie de ses deux meilleurs amis.
- Le bonjour n’est plus d’actualité Mathéo ? demanda Lola à l’adolescent.
- Laisse le tranquille Lola, ce n’est pas facile pour lui les jours de rentrée, répondit Léo, un jeune homme assis à ses côtés.
La dénommée Lola était assise sur le banc près des deux garçons. Sa chevelure brune nouée en arrière par un ruban rouge dégageait son visage. Ses yeux marron allaient parfaitement avec son teint légèrement hâlé. Elle portait un jean noir et une chemise d’un rouge délavé.
La sonnerie retentit, pourtant les adolescents ne semblaient pas l’avoir remarqué. Ils ne bougèrent pas et continuèrent leur discussion.
- J’ai aperçu Léna tout à l’heure, elle paraissait mal. Je crois bien qu’elle pleurait, annonça Lola.
- Pourquoi t’occupes-tu des affaires de couple de Mathéo au lieu de t’occuper des tiennes ? lui répliqua Léo.
- Ne rêve pas, toi et moi c’est du passé et ce ne sera en aucun cas de l’avenir.
Léo n’osa plus répondre après la phrase cinglante de son amie. Ses cheveux étaient blonds et bouclés. Ils encadraient parfaitement son visage. Il portait une chemise blanche qui prouvait qu’il aimait s’occuper de lui. Il était sorti avec Lola pendant six mois. Il était totalement sous son charme. Pourtant, la jeune fille l’avait laissé tomber. Elle n’avait pu régler sa peur de l’engagement. En effet, quand une relation devenait trop sérieuse, elle préférait se retirer que de continuer.
Quand la sonnerie retint une deuxième fois, les adolescents consentirent enfin à se lever pour se diriger vers les salles de cours. En chemin, ils croisèrent Léna, dont les yeux étaient gonflés par les larmes. Elle attrapa le bras de Mathéo et l’entraina vers elle.
-Tu ne peux pas m’ignorer comme cela. Je ne le mérite pas, lui annonça t-elle.
Le jeune garçon, qui pensait surement que les mots de sa petite amie ne méritaient pas son attention, ne la regardait pas. Il partit, la laissant une nouvelle fois sans explication. Ses préoccupations semblaient être ailleurs.
Les cours avaient commencés, depuis une dizaine de minutes, pourtant Mathéo divaguait toujours dans les couloirs. Il s’arrêta devant une porte. Sans même frapper, il entra.
- Excusez-moi, c’est le premier jour de classe. Je suis en train de faire mon discours comme chaque année à mes élèves, pourtant vous arrivez avec dix minutes de retard. Avez-vous une explication ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harry-potter-world.exprimetoi.net/forum
Léna
Posteuze Killeuze' 8D
avatar

Messages : 263
Rain'points : 698
Date de naissance : 26/09/1995
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 21
Localisation : Sur mon ordiii
Emploi/loisirs : Equitation, Musique, Ecriture ...

Message Perso
Message Perso:

MessageSujet: Re: Doutes et incertitudes ...    Mar 9 Aoû - 22:45

Chapitre 2

Mathéo s’avança et prit place au dernier rang loin du regard de son professeur. Mais à présent une quarante d’yeux étaient tournés en sa direction. Plus personne ne parlait. Pas même le seule adulte présent dans la salle. Elle paraissait abasourdie par la réaction du jeune garçon.
- Votre nom s’il vous plait. Ce serait dommage de passer a côté du grand honneur de connaitre l’adolescent qui sera sans doute le premier, dans l’histoire de ma carrière, à être congédié dés la première heure de cour.
- Mathéo Delamora, annonça le jeune garçon.
Il soutenait le regard de son professeur. Elle ne le connaissait pas. Elle ignorait que ses méthodes n’avaient aucunes incidences sur le garçon. Elle ignorait que ce genre de punition ne le touchait pas le moins du monde.
Il entendit vaguement les mots « La sortie est par ici ».
Ses pieds l’avaient machinalement conduit sous le préau du lycée. Des couleurs vives ornaient les murs. Les chaises d’un bleu turquoise attiraient fortement les yeux de l’adolescent. Il s’installa sur l’une d’elles et ferma les yeux. Son esprit parcourait à présent ses pensées.
-Tu ne peux faire cela. Tu ne peux me laisser seul. Je le détruirais peu à peu. Il m’est impossible de m’en occuper. Tu ne comprends donc pas. Par pitié … S’il te plait …
Les larmes aux yeux, une femme suppliait son mari. Sa voix était peu assurée.
-Qu’est ce qui se passe ?
Un enfant se tenait près de la porte. Il venait d’arriver. Les éclats de voix l’avaient ôté de son sommeil.
-Rien mon chéri, je dois m’en aller mais je reviendrais … un jour …
Le regard du petit garçon n’avait plus rien d’enfantin. Il paraissait plus grand qu’il y a quelque instant. L’insouciance et l’innocence semblait être perdu.
Les yeux de Mathéo s’ouvrirent. Lola se tenait prés de lui, elle lui avait fait quitter ses songes. Son visage était souriant.
- Mathew, j’ai entendu l’incident de tout à l’heure et …
- Et quoi Lola ? Je crois que tu devrais suivre les conseils de Léo. Mêle-toi de tes affaires.
Lola n’était pas une jeune fille susceptible. Elle ne renonçait pas aussi facilement. Elle le connaissait depuis quelques années déjà et avait toujours du mal à le cerner.
- Non, je suis désolé mais je veux te parler. Tu ne peux pas simplement ne plus nous parler quand bon te semble et laisser les gens sans explications.
- On va en revenir à Léna, j’imagine …, annonça désespérément l’adolescent
- Oui. Elle t’aime. Elle est adorable malgré tes humeurs, et comment tu la traite. Mathéo, ouvre les yeux. Si tu ne veux plus d’elle, dit lui mais ne la laisse pas croire comme cela …
Lola regardait d’un air intense son ami. Elle attendait de toute évidence une réponse à sa phrase.
Malheureusement pour la jeune fille, Léo vint interrompre la conversation. De son allure décontractée, il amena une douce ora de folie en sa compagnie. Sa présence signifiait que la cloche avait retenti et que c’était l’heure de la pause. En effet, une foule arrivait sous le préau auparavant si calme. Quelqu’un proposa d’aller dans le parc, rattachait lui-même au bâtiment scolaire. L’idée fut appréciée et tout trois se dirigèrent dans l’espace vert.
-Tu es en beauté aujourd’hui Lola. Tu as changé quelque chose ? Ta coiffure ? Ton rouge à lèvres ? Tenta Léo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harry-potter-world.exprimetoi.net/forum
Méline ♥
Boss
avatar

Messages : 1193
Rain'points : 10024
Date de naissance : 19/06/1998
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 19
Localisation : Devant mon ordi.
Emploi/loisirs : Graphisme, photographie, cours (et oui), danse modern' jazz, lire, ordi...

Message Perso
Message Perso: Inscrivez vous au concours de Photographie !

MessageSujet: Re: Doutes et incertitudes ...    Jeu 27 Oct - 19:58

Et la suite ? Smile

__________Rainbow__________


Mes badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Doutes et incertitudes ...    

Revenir en haut Aller en bas
 
Doutes et incertitudes ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gros doutes : mon rôle, fratrie, IEF, pédagogie....
» Opération Sentinelle : "Mon général, j'ai des doutes..."
» Bonheurs et doutes
» Salarié 120%, salaire et doutes
» L'affaire Coffin: un doute qui persiste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rainbow :: Bienvenue à Rainbow :: Les salons :: Salon Littérature :: Crée Ton Livre-
Sauter vers: